L’atelier de la semaine: impressions à la Gelli Plate

J’ai découvert cet été les merveilles de la Gelli Plate.

Plaque de gelatine permanente, on la recouvre de peinture avec un petit rouleau. Après cela tout est possible: pochoirs, traces avec des cotons tiges, cachets, marques au carton découpé. On utilise de la gouache ou de l’acrylique.

Les plus jeunes aiment le côté « patouille » de la chose, impriment en série des dessins très simples. Les grands se livrent à des essais: marbrer du papier, redessiner sur le résultat, imprimer plusieurs couches.

Prévoir 15 minutes pour l’installation et 30 minutes pour le nettoyage de tout le matériel. On peut imprimer sur du papier ou du tissus, d’expérience le papier cartonné en général utilisé pour le mixed media marche un peu moins bien que le papier dessin normal.

Pas de gelli plate à la maison? Pas de problème: il y a moyen de fabriquer à peu de frais une gelli plate temporaire. Il suffit d’acheter de la gélatine en magasin, de la préparer selon la recette sur le paquet et de l’utiliser comme une gelli plate classique. Seul souci: elle commence à moisir au bout de quelques jours.

Voici le travail de Yael, 8 ans, sur tissus.